picto casque bleuRaphaël

 

Jeanine

Cet atelier me  permet d’améliorer à la fois ma condition physique et ma manière d'apprivoiser la « vie" en général.

J'apprends à mieux maîtriser mes gestes car j'ai pris davantage conscience que mon corps est une « unité".

Nadine

S’inviter, prendre sa place et être présent à soi dans un jardin particulier, sphère de décompression, d’écoute de son corps, de son esprit.

Y découvrir la torsion des tensions accumulées au quotidien, voire de plus anciennes.

Anne

L'eutonie me fait découvrir mon corps : par le toucher, il s'éveille, s’élargit, devient présent. Au niveau du squelette ou des musclles ou de la peau selon les "outils" utilisés. Cette expérience se manifeste à tous les cours et crée une sensation de force en même temps que de détente.

Jean

Quelques bénéfices constatés après une année d’eutonie :

  • plus calme, plus positif, plus souvent de bonne humeur,
  • meilleure concentration lors de travaux intellectuels,
  • plus grande créativité en musique,

Charline

Définir l’eutonie?

Bien difficile pour moi et pourtant, je la pratique depuis quelques années maintenant!

La marche et la natation sont 2 autres sports que je pratique mais l’eutonie m’apporte un plus, elle est nécessaire pour remettre les choses en place en douceur.

Caroline

L’eutonie m’apporte une détente en profondeur grâce aux objets : balles de différentes grosseurs, gros ballons, bambous, petits sacs,…

Marie-Madeleine

L’eutonie est pour moi une porte vers un mieux-être. Suivre les exercices avec calme et conscience me permet non seulement de me relaxer mais de repousser les limites de difficultés et de douleurs corporelles.

Françoise

L’eutonie, c’est apprendre à vivre et habiter son corps dans la bienveillance et en conscience.

Approche subtile délient à son intériorité physique et mentale. 

Aurore

L’eutonie,

  • joie de sentir qu’on est dans son corps,
  • apprendre à devenir présent à soi-même grâce à la connexion à son corps,
  • apprendre la pleine conscience par le toucher.

Michèle

J’ai toujours aimé bouger. Enfant, j’ai dansé, fait de la gymnastique et de l’expression corporelle.
Ado, je dansais au moins 3h par semaine – jazz, aérobic + me trémousser dans tous les sens sur la musique.